Aragon : l'hymne à la Guépéou. A lire d'urgence dans les écoles.

Au moment où Marianne publie un numéro sur les gloires du Parti Communistes français et d'inévitables poèmes d'Aragon sur la Résistance, il n'est pas mauvais de publier le poème d'Aragon à la gloire de la Gépéou.

De 1929 à 1939, ce sera le grand moment de l'OGPEOU, transformée un peu avant la guerre en NKVD avant de devenir le KGB.


De 1929 à 1934 cette aimable organisation va s'occuper des paysans, ces koulaks inutiles dans le monde nouveau du socialisme réalisé : 10.000.000 de morts.  C'était le prix à payer pour la destruction d'une classe sociale devenue embarassante.

De 1934 à 1939, ce sera la grande terreur avec près d'un million de personnes tuées dans les seuls centres de la Guépéou.

Puis la mise aux pas des nations, avec des millions de déportations au Goulag dans des conditions abjectes.

La Guépeou, c'est la SS nazie  mais avec 75 ans d'exactions continues derrière elle.



Le poème d'Aragon à la gloire du Guépéou

"Prélude au temps des cerises "

Il s'agit de préparer le procès monstre
d'un monde monstrueux
Aiguisez demain sur la pierre
Préparez les conseils d'ouvriers et soldats
Constituez le tribunal révolutionnaire
J'appelle la Terreur du fond de mes poumons
Je chante le Guépéou  qui se forme
en France à l'heure qu'il est
Je chante le Guépéou nécessaire de France

Je chante les Guépéous de nulle part et de partout
Je demande un Guépéou pour préparer la fin d'un monde
Demandez un Guépéou pour préparer la fin d'un monde
pour défendre ceux qui sont trahis
pour défendre ceux qui sont toujours trahis
Demandez un Guépéou vous qu'on plie et vous qu'on tue
Demandez un Guépéou
Il vous faut un Guépéou

Vive le Guépéou véritable image de la grandeur matérialiste
Vive le Guépéou contre Dieu Chiappe et la Marseillaise
Vive le Guépéou contre le pape et les poux
Vive le Guépéou contre la résignation des banques
Vive le Guépéou contre les manoeuvres de l'Est
Vive le Guépéou contre la famille
Vive le Guépéou contre les lois scélérates
Vive le Guépéou contre le socialisme des assassins du type
Caballero Boncour Mac Donald Zoergibe
Vive le Guépéou contre tous les ennemis du prolétariat."

Editions Denoël
1931


On se demande pourquoi M. Sarkozy ne demande pas que cette belle lettre humaniste soit lue le même jour et à la même heure dans toutes les écoles de France.


M. Aragon est un poète comblé : il a appelé la terreur de tous ses voeux et il a été exaucé. La terreur a massacré des dizaines de millions de pauvres gens innocents au nom du socialisme réalisé par les communistes.

Et il est honoré. Indéfiniment honoré. Nécessairement honoré.

Le Panthéon l'attend. Ce n'est plus qu'une question de temps. Un chantre du génocide, cela nous manque trop ! Sollers et sa France Moisie, à régénérer par des flots de sang révolutionnaire, cela fait médiocre.


Quelle abjection !

Commentaire
Le blog en hommage a Léon Chaix

Léon Chaix est un humaniste de gauche qui a donné son nom a un syndrome essentiel a la compréhension de notre temps. Le syndrome de Léon Chaix décrit  la réponse automatique des adeptes du mouvement socialiste confronté a l'ampleur des crimes contre l'humanité commis en son nom :

  1.  L'occultation
  2.  La négation
  3.  La minimisation
  4.  L'exonération.

Tous ceux qui essaient de dénoncer l'occultation,  de démonter la négation,   de se moquer de la minimisation et de rire des tentatives d'exonération  sont évidemment présentés comme < fascistes > et ne sont dignes que des attaques ad hominem les plus basses. 
Léon Chaix et son ami Didier Dufau ont pendant des années commenté en temps réel sur le forum du journal le Monde les exemples de ce syndrome,   montrant  au jour le jour comment il s'appliquait aux révélations du Livre noir, aux crimes des Farc qu'ils furent longtemps les seuls  a évoquer et a condamner, a ceux du sinistre  Mugabe ou de l'ignoble < Prachandra > le tueur en série du Népal.  Le combat continue ici !

 

BlogCFC was created by Raymond Camden. This blog is running version 5.9.002. Contact Blog Owner